CULTURE ET BIBLIOTHEQUES POUR TOUS DE LA GIRONDE

Sur cette page sont compilés les comptes-rendus des animations de l'année 2017

CR JOURNEE « SORTIE FIN D’ANNEE » BAZAS

JEUDI 08 JUIN 2017

9 bibliothécaires se sont retrouvées devant l’Office du tourisme à 10 H 00 pour profiter de cette magnifique journée.

Notre guide nous a fait découvrir la cathédrale Saint Jean Baptiste.

Elle fut le siège du diocèse de Bazas jusqu'à la Révolution française. Lors du Concordat de 1801, ce dernier ne fut pas restauré mais divisé entre l'archidiocèse de Bordeaux, le diocèse d'Agen et celui d'Aire.

La cathédrale date avant tout des XIIIe et XIVe siècles et est construite sur le modèle des grandes cathédrales gothiques du nord de la France.

L'intérieur consiste en un long vaisseau sans transept et fut reconstruit entre 1583 et 1635 après que les Huguenots l'aient gravement endommagée en 1561.

L'édifice est classé sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco en 1998, au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France.

baz1.jpg

baz2.jpg

baz3.jpg

Mais que serait la cathédrale sans sa place ?

Emblème de la ville : c’est vers la cathédrale que convergent en premier les visiteurs et sous les arcades de sa place qu’ils aiment à flâner.

baz4.jpg

baz5.jpg

baz6.jpg

baz7.jpg

12 H 30 : nous avons rejoint le Restaurant « Les Remparts ».

Là nous avons trouvé un accueil remarquable et une excellente cuisine. Nous avons déjeuné à l’extérieur à l’ombre des parasols.

Excellent moment de convivialité.

baz8.jpg

15 H 00 : VISITE GUIDEE DU CHATEAU DE CAZENEUVE

En plein cœur de l'Aquitaine, à proximité immédiate de Bordeaux, du Bassin d'Arcachon et des vignobles du Sauternais, surgit le Château Royal de CAZENEUVE, joyau des Ducs d'Albret.

Il date du XIIIème et XVIIème siècle et son magnifique Parc arboré d'essences rares et tricentenaires sont classés Monuments Historiques.

Dans la cour basse du château, se trouvent les caves médiévales où vieillissent les plus prestigieux vins de Bordeaux et les grottes troglodytes.

Cette ancienne forteresse médiévale adossée à une motte primitive fondée par les d'Albret au IXème siècle, agrandie au XIVème siècle pour y édifier une " ville " entière et en faire leur résidence favorite, livre aujourd'hui une remarquable architecture XVIIème siècle Renaissance.

Devenue propriété des Rois de Navarre et du Roi de France Henri IV, la Reine Margot y séjourna. La grande histoire et la petite se rejoignent. L'ombre de ces personnages historiques plane dans ce lieu entièrement meublé d'époque, toujours habité par la même famille.

Château et Parc classés Monuments Historiques

baz9.jpg

Nous nous sommes laissées guider dans ce monument de rêve

17 H 00 : Départ pour Bordeaux enchantées par cette belle journée de rencontre et d’histoire.

OOOOOOOOOO

CR VISITE DU STADE MATMUT ATLANTIQUE

LE MARDI 16 MAI 2017 – 14 H 30

Malgré une chaleur de 31°, 15 personnes sont venues visiter le nouveau stade de Bordeaux. La visite guidée a duré deux heures.

On nous a parlé de l’architecture, de la construction du stade en nous faisant découvrir la coursive et la volée haute.

Nous avons visité également le parcours d’orientation avec la zone mixte, le vestiaire, le bord pelouse ainsi que la salle conférence de presse.

Je passe sur les détails de la construction. Pour plus de renseignements consultez le site sur internet.

UN DESIGN INEDIT

Le Matmut ATLANTIQUE se distingue des autres enceintes sportives par la forme pure de son volume et l'extrême légèreté de sa structure.

D'une architecture à la fois monumentale et délicate il s’inscrit avec élégance dans le paysage bordelais. L’architecture du Matmut ATLANTIQUE résulte de la combinaison de trois éléments constitutifs : l'arène, réceptacle du jeu et de ses spectateurs, la coursive, élément de transition entre le terrain et l’environnement extérieur, et enfin l’apparence.

La réinterprétation de ces éléments en fonction des caractéristiques spécifiques du site confère à l’enceinte une identité visuelle épurée et unique.

L'arène, d’une capacité maximale d’environ 42 115 personnes, s’organise autour de l’aire de jeu selon une géométrie qui garantit une visibilité optimale à tous les spectateurs, une atmosphère conviviale ainsi qu’une grande flexibilité de capacité et d’usages selon la configuration nécessaire. La superposition de deux tribunes, l’inclinaison des gradins ainsi que la proximité avec la surface de jeu confèrent à l'arène un effet chaudron. Enfin, la simplicité et la pureté du dispositif architectural garantissent une gestion des flux sûrs et une orientation facile.

ENTREE PRINCIPALE POUR LES JOUEURS ET LES JOURNALISTES.
matmut6jpg

Mise en condition des Girondins
matmut3jpg

matmut4jpg

Vestiaire hôtes (FCGB).
matmut5jpg

Salon présidentiel
matmut1jpg

matmut2jpg

Voici quelques photos proposées par Sébastien, montrant les détails de l'architecture inspirée par la forêt des Landes.
Cliquez sur les flèches lattérales pour les faire défiler une à une.

rl

av

OOOOOOOOOO

COMPTE-RENDU DE LA VISITE DU JEUDI 11 MAI AU MUSÉE DES BEAUX ARTS

LE ROMANTISME

Nous étions 9 à assister à cette visite. Isabelle Beccia nous a montré quelques tableaux concernant la période romantique du XIXème et du XXème siècle

Qu'est-ce que le romantisme ?

Le romantisme émerge à la fin du 18ème siècle et influence toute la première moitié du 19ème siècle. Il exprime une certaine désillusion après les espérances des Lumières et de la révoluton qui n'ont pas toujours abouti, ainsi qu'une prise de distance à l'égard de valeurs qui étaient celles du 17 ème et celles du 18 ème siècle comme la rationalité, la foi dans le progrès, le respect des codes sociaux ou esthétiques. Les romantiques réhabilitent l'imagination, le merveilleux. Il expriment souvent une désillusion et une inquiétude face à l'avenir, et une difficulté pour l'individu à trouver sa place dans la société. Leur esprit de révolte est souvent teinté d'un certain désenchantement. La nature captive les romantiques, sa beauté les exalte; les forces obscures qui la parcourent nourissent leur sentiment de fragilité. Dans leurs œuvres les artistes romantiques se libèrent des carcans classiques, des règles trop rigides. Ils libèrent l'expression des sentiments de la part d'irrationel qui nous habite.

Jean-Joseph Taillasson,
Né le 6 juillet 1745 à Bordeaux et mort le 11 novembre 1809 à Paris, est un peintre, illustrateur et critique d'art français.

hero.jpg
Hero et Léandre
( couple d’amoureux de
la mythologie grecque )

Pierre-Narcisse Guérin
Pierre-Narcisse Baron Guérin, né à Paris le 13 mai 1774, mort à Rome le 6 juillet 1833, est un peintre néoclassique français. Membre de l'Institut, il fut directeur de la Villa Médicis à Rome.

enedidon.jpg
Enée racontant à Didon

Eugène Delacroix
Peintre français né en 1798 à Charenton-Saint-Maurice et mort en 1863 à Paris. Remarqué au Salon en 1824, il produit dans les années suivantes des œuvres s'inspirant d'anecdotes historiques ou littéraires

grece.jpg
La Grèce sur les ruines de Missolonghi

Baron Antoine-Jean Gros Antoine-Jean Gros, baron Gros, né à Paris le 16 mars 1771 et mort le 25 juin 1835 à Meudon, est un peintre français néoclassique et préromantique.

embarq.jpg
Embarquement de la Duchesse d’Angoulême

Si vous désirez en savoir plus et découvrir de multiples tableaux de cette période romantique ils sont en exposition permanente au Musée des Beaux-Arts.

OOOOOOOOOO

SOUVENIR DES 40 ANS DE LA BIBLIOTHEQUE DE LA BREDE
Avril 2017

lb40-1.jpg

lb40-2.jpg

lb40-4.jpg

lb40-3.jpg

OOOOOOOOOO

VISITE GUIDEE A CAP SCIENCES « LES MOMIES NE MENTENT JAMAIS »
Vendredi 3 février 2017

Une exposition réalisée par Cap Sciences sur la base de l’exposition “Momias, testigos del pasado” du Parque de las Ciencias, Granada.

8 personnes sont venues malgré les problèmes de circulation et de perturbations dans les lignes de transport dus à la tempête.

Nous avons suivi notre guide pendant deux heures et ce fut un enchantement.

Nous avons pu admirer les momies sous toutes leurs coutures. Il y a une galerie de portraits réalisés à l’aquarelle et le musée a fait en sorte qu’un parcours connecté accompagne les visiteurs.

L’Egypte et les momies exercent une fascination singulière et nous connectent à un passé que nous souhaitons mieux connaître !

A Bordeaux, elles ne sont que 25 mais elles sont toutes plus impressionnantes les unes que les autres.

Des momies venues d’Egypte mais aussi des Andes et du reste du monde.

Elles nous permettent de comprendre notre histoire car elles ne sont pas qu’une collection. Ces momies sont aussi chacune très importante pour la culture scientifique.

Selon le responsable de l’exposition bordelaise, Nicolas Barret, les momies renvoient tous les êtres humains à leur histoire au-delà du face-à-face avec la mort .

Elles ne mentent jamais, paraît-il, selon les chercheurs.

Il a fallu avoir de l’audace pour programmer cette exposition et en plus il s’agit peut-être de l’une des dernières expositions de momies dans le monde affirme Bernard Alaux, le directeur de Cap Sciences.

Aujourd’hui, les momies n’ont pas forcément bonne réputation car elles représentent avant tout la mort. On veut changer leur image, celle de la peur, de la mort que le cinéma renvoie rappelle Miguel Botella, éminent spécialiste et commissaire scientifique de l’exposition et spécialiste des momies andines.

Les momies ne sont plus de simples témoins silencieux. Les scientifiques sont devenus les interprètes des histoires qu'elles ont à nous raconter. Grâce à de nouvelles techniques d’investigations, les momies apportent de nombreuses informations sur les modes de vie des sociétés anciennes.

Nous avons passé un agréable moment. En final notre guide nous a sollicités pour pratiquer un embaumement. Marc s’est prêté au jeu et a joué le rôle du « mort » et nous avons bien ri.

Dépêchez-vous de voir cette exposition car elle s’arrête en mars 2017 !!

mom1.jpg

LA SEPULTURE EN FOSSE
5500-3200 av J.C

Les corps non embaumés étaient enterrés à même le sol, dans des peaux animales, des nattes puis dans des jarres. Le matériel funéraire était limité à des poteries. La momification était naturelle liée aux conditions géologiques et climatiques favorables.

LE MASTABA
3100-2200 av J.C

Ce caveau souterrain était réservé aux personnes de haut rang. Relié à la surface par un puits parfois de plusieurs dizaines de mètres, il abritait le sarcophage et le matériel funéraire. L'accès était comblé après l'inhumation.
La partie visible du mastaba accueillait les rituels et abritait la statue du défunt. La momification artificielle apparaît mais la technique n'est pas encore aboutie.

LA PYRAMIDE
2600-1600 av J.C

Réservées aux rois, les premières pyramides sont une évolution des mastabas qui, superposés, forment un escalier vers le ciel. L'inhumation des momies est souterraine. La pyramide à faces lisses représente l'aboutissement de cette architecture, au point de devenir l'une des 7 merveilles du monde antique. Les momies sont alors déposées directement dans la pyramide.
La technique de momification doit s'améliorer pour que le corps se conserve.

L'HYPOGÉE
2100-350 av J.C

Les pyramides et les mastabas ont été délaissés, peut être trop repérables et déjà soumis au pillage.
Au Nouvel Empire les tombes royales étaient creusées à flanc de colline dans la roche. Les momies étaient regroupées dans la Vallée des Rois et des Reines. Les hypogées n'avaient pas de structure à l'entrée, elles étaient obturées et scellées. Un long couloir en pente menait à plusieurs salles en enfilade. Le sarcophage pouvait se trouver à un étage inférieur. La momification atteint alors l'apogée de sa technique.

mom5.jpg

A l'origine de la police scientifique

mom3.jpg

mom2.jpg

mom4.jpg

Extrait du livre des morts

mom6.jpg

De l'exposition à la pratique

mom8.jpg

OOOOOOOOOO